Colloque : Création en migration

Recherche

Restitution du programme Université Côte d’Azur – IDEX UCAJEDI (Académie 5)

04-02-2020 - 05-02-2020 - 14h00 à 17h00 - Villa Arson

Colloque de restitution du projet :

Création en migration

 

Les 4 et 5  février 2020, à la Villa Arson, aura lieu le colloque de restitution du projet « Création en migration » porté par UCA – Université Côte d’Azur.

Piloté par Christian Rinaudo, Professeur à l’URMIS – Unité de Recherche Migrations et Société, ce projet a été financé par l’Académie 5.
 
PROGRAMME


Mardi 4 février 2020
14h00 -14h30 : Présentation du programme
14h30-15h20 : Yvan Gastaut (UCA) : Les stratégies artistiques du Musée d’histoire de l’immigration (2007-2019)
15h20-16h10 : Sophie Orlando (Villa Arson) : Pédagogies critiques intersectionnelles et politiques de l’équité en écoles supérieures d’art
16h10-17h00 : Discussion / Sébastien Gokalp (Musée d’Histoire de l’Immigration)
17h00-17h20 : Pause
17h20-17h40 : Marco Martiniello (CEDEM-Université de Liège), Présentation du réseau européen IMISCOE (International Migration, Integration and Social Cohesion) et du programme DIVCULT (Diversité culturelle)
17h40-19h00 : Table ronde animée par Yvan Gastaut (URMIS) et Eric Mangion (Villa Arson) : Création et migrations dans les institutions patrimoniales,
avec Judith Depaule (directrice de l’Atelier des artistes en exil), Pierre Etienne dit L’Enfant Pavé (Enseignant-Chercheur @ HELMo-Esas), Hélène Homps (conservatrice du Musée de la Vallée, Barcelonnette), Sébastien Gokalp (Musée d’Histoire de l’Immigration), Stéphane Sawas (Inalco, Cerlom), Jérôme Sother (Directeur artistique GwinZegal)
19h00 : Pot et repas

Mercredi 5 février
9h00-9h30 : Accueil
9h30-10h20 : Pinar Selek (UCA) : Péniche Anako : lieu de mise en réseau des musicien.nes anatolien.nes en exil. Engagement et création-transformations
10h20-11h10 : Sarah Andrieu (UCA) : Carrières artistiques translocales et engagements multisitués : les défis de la « double présence ». Trajectoires de danseurs ouest-africains
11h10-12h00 : Discussion / Julien Mallet (IRD)
12h00-13h30 : Repas
13h30-14h20 : Christian Rinaudo (UCA-URMIS) : « Artiste en exil « , une catégorie à interroger. Dispositifs d’accueil et trajectoires d’artistes
14h20-15h10 : Soline Laplanche-Servigne (UCA-ERMES) : Entre assignation et refus de la catégorisation de « réfugié », quelles construction et appropriations de la figure de l’ « artiste réfugié » dans des dispositifs d’accueil à Berlin ?
15h10-16h00 : Discussion / Claire Clouet (EHESS)
16h00 : Conclusion / Sylvain Lizon (Directeur de la Villa Arson)

Ce colloque est ouvert à tous les publics.
Entrée libre


Création en migration est un programme de recherche impulsé par l’Académie d’excellence Hommes, idées et Milieux de Université Côte d’Azur. Il rassemble des chercheur.es issu.es de différentes disciplines (histoire, histoire de l’art, sociologie, anthropologie, science politique), membres de différentes structures de recherche d’UCA et de la Villa Arson.
Il part d’un double constat : dans le contexte de transformation contemporaine de la création liée à la mobilité des personnes et des pratiques culturelles, d’un côté les temps et les espaces du travail artistique sont de plus en plus structurés par la mobilité des acteurs ; de l’autre, l’organisation locale des mondes de l’art se transnationalise pour donner lieu à des configurations d’acteurs et des chemins migratoires qui défient sans cesse les frontières, quitte parfois à s’y enliser, voire s’y briser.

Le programme Création en migration met l’accent sur la configuration des lieux de la création, sur les artistes et les réseaux que ceux-ci tissent entre eux sur un territoire défini à la fois par ses spécificités locales et par ses relatives ouvertures translocales et transnationales, et sur les caractéristiques de la création lorsque celle-ci est l’œuvre de personnes ou de milieux artistiques en circulation : artistes migrants, exilés, réfugiés.

Ces dernières années, ce que les médias ont nommé la « crise des migrants » en Europe a fait l’objet de diverses formes de réactions et d’engagement de la part des milieux artistiques et les initiatives visant à soutenir et accueillir des artistes migrants se sont multipliées.
Dans ce contexte, les questions de recherche du programme Création en migration ont été les suivantes :
– En quoi consiste cette modalité d’être dans le monde qui correspond à la figure de l’artiste en exil ? Comment celle-ci a-t-elle évoluée ? Quelle forme prend-elle depuis 2015 en Europe ?
– Comment les artistes migrant.es, réfugié.es, en exil, entretiennent-ils et entretiennent-elles des liens de solidarité et d’échanges qui leur procurent des ressources pour dépasser les rapports d’altérité et pour continuer ou se remettre à leurs activités créatives ?
– Qu’est-ce que le travail des artistes migrant.es, en exil, réfugié.es, fait à l’engagement politique et social et qu’est-ce que l’engagement des artistes migrant.es ou sensibilisé.es à la « crise migratoire » fait à l’art ?
– Quelle est la place aujourd’hui des épistémologies féministes et postcoloniales dans le champ des arts visuels ?

Le colloque Création en migration a donc pour objectif de présenter les recherches menées depuis deux ans par six chercheur.es d’UCA et d’ouvrir la discussion en invitant des spécialistes de ces questions.


Télécharger le programme


  • Comment se rendre sur le lieu de l'évènement : Villa Arson
Partager cet article :