Diabète de type 1 : l’équipe du Dr Collombat reçoit un financement de 1,5 millions de dollars pour ses recherches

Recherche

L’équipe de recherche « Génétique du diabète » de l’Institut de Biologie de Valrose, dirigée par le Docteur Patrick Collombat vient de recevoir par la Juvenile Diabetes Research Foundation, 1,5 millions d’euros pour financer ses recherches sur le traitement du diabète de type 1 en utilisant la reprogrammation cellulaire.

12-09-2014

L’équipe du Dr. Collombat se focalise sur le diabète de type 1 qui se caractérise par la perte des cellules beta produisant l'hormone insuline. Les personnes atteintes de ce type de diabète doivent nécessairement s’injecter de l’insuline pour combler cette déficience. Malgré les thérapies actuelles,  les patients atteints de diabète de type 1 ont une espérance de vie réduite et une qualité de vie fortement altérée au regard de personnes non atteintes. De nouveaux traitements se doivent donc d'être établis.

L’équipe « Génétique du diabète » de l’Institut de Biologie Valrose a précédemment démontré qu’en utilisant la souris comme modèle, il est possible de transformer des cellules du pancréas en cellules qui fabriquent de l’insuline. Les chercheurs ont également pu démontrer que ces cellules peuvent être régénérées.

En s’associant avec plusieurs  autres laboratoires de recherche, une molécule capable de régénérer les cellules qui produisent de l’insuline a été trouvé. Le financement actuel aura pour but de tester de nouvelles molécules chimiques, une approche qui pourrait, à terme, être applicable chez l’homme.  

 

Les participants au programme de recherche dirigé par le Dr Collombat sont : 

- l’Inserm Nice 

- Le Broad Institute of Harvard and MIT, Cambridge, USA

- NovoNordisk, Copenhague, Danemark

- Le Max-Planck Institute, Goettingen, Allemagne

- CEMM, Vienne, Autriche

Partager cet article :