L’innovation managériale, source de performance économique et sociale et nouvel enjeu de compétitivité

Institutionnel

C'était le thème du Workshop sur l’innovation managériale, organisé conjointement par l’IAE de Nice et l’UPE06 (commission Enseignement Supérieur Innovation et Recherche – ESIR). Cette première édition a accueilli, le jeudi 2 février sur le campus St jean d'Angely, 130 participants dont des chefs d’entreprise, des managers, des entrepreneurs, des enseignants-chercheurs et des étudiants.

09-02-2017

Le comité de pilotage, constitué de Nathalie Garelli-Milius et Laetitia Pineau (chefs d’entreprise et membres de la commission ESIR de l’UPE06) et Sabrina Loufrani (Professeur des Universités à l’IAE Nice), avait pour l’occasion missionné cinq étudiants du Master 2 Communication Organisationnelle de l’IAE Nice, afin d’assurer la gestion et l’organisation du workshop.

En ouverture, une table ronde plénière a réuni 5 chefs d’entreprises de tailles et d’activités différentes pour témoigner de leur conception de l’innovation managériale dans leurs entreprises respectives. Jean-Pierre Blanc, Directeur Général de Malongo, a évoqué tout naturellement le partage des valeurs et de l’éthique au sein des différentes entités du groupe ainsi que la fierté d’appartenir à une entreprise. Philippe Bouquet de Jolinière, Directeur Général de GLIM, a insisté sur l’importance de donner du sens et des perspectives. Laurent Londeix, Délégué Régional d’Orange, a présenté le plan Essentiels2020 qui s’inscrit dans une dynamique d’entreprise digitale, efficace et responsable. Daniel Sfecci, Directeur Général de SJD Décolletage, a évoqué les enjeux d’un management intergénérationnel et le reverse mentoring indispensable. Frédérique Vidal, Présidente de l’UNS, a fait état de l’organisation mise en place pour un travail collaboratif au sein de l'université en vue d’un projet ambitieux commun : obtenir le Label IDEX. Enfin, il revenait à Sabrina Loufrani, Professeur des Universités en Sciences du Management à l’IAE Nice, de conclure cette première partie, en rappelant les enjeux d’une innovation managériale, comme source de performance économique et sociale, et nouvel enjeu de compétitivité, et en citant notamment Pierre-Yves Gomez (2016), « Intelligence du travail » : « In fine, manager c’est toujours manager du travail, c’est manager des hommes et des femmes, c’est mettre l’humain au coeur des entreprises pour créer de la valeur économique et sociale ».

En seconde partie, les travaux se sont poursuivis dans quatre ateliers menés en parallèle, dont les thématiques ont émergé suite à la diffusion d’un questionnaire aux chefs d’entreprise et entrepreneurs des Alpes-Maritimes : travail collaboratif ; créativité et innovation ; qualité de vie au travail ; adhésion des collaborateurs à la stratégie d’entreprise. Il est ressorti des ateliers que les entreprises sont, si ce n’est complètement engagées dans une démarche d’innovation managériale, tout au moins à l’affût de ce qu’elles pourraient mettre en place. Bien que bonnes pratiques et outils aient été abordés, il n’en reste pas moins que des freins subsistent (manque de temps, de ressources, de flexibilité, de connaissances et de compétences aussi parfois). Ces rencontres sont pour elles un moyen d’améliorer leur management.

C'est pourquoi, l'ensemble des participants, très satisfaits, sont unanimes sur la pertinence de cet évènement et ont souhaité que les Rencontres UPE06-IAE puissent être reconduites périodiquement. Le format du Workshop où les chefs d’entreprises et les managers sont en relation directe avec les enseignants-chercheurs de l’IAE a particulièrement été apprécié.

Les synthèses et articles issus de la table ronde et des ateliers thématiques seront bientôt disponibles directement sur le site… http://les-rencontres-upe06-iae.com/

Texte : Virginie Moro-Garcia

Partager cet article :