Formation Initiale ou Continue ?


Il s’agit de la formation des jeunes adultes en poursuite d’études dans un cursus diplômant. 

Toutes les conditions suivantes doivent être remplies :

  • Après le Bac (ou équivalent) vous n’avez jamais interrompu vos études pour plus de 2 ans
  • Les études faites mènent à un diplôme de l’enseignement supérieur
  • Vous n’avez pas de revenus, ni d’activité salariée ou d’allocation chômage 

 Plus de détails... 

Dans ce cas, l’état français prend en charge :

  • la totalité du coût de la formation, si vous postulez pour un diplôme d’état (L-M-D)
  • un bonne partie du coût de la formation (environ 30%) pour un diplôme d’université

Il ne vous reste à payer que :

  • La cotisation de Sécurité Sociale (environ 220€)
  • Les droits d’inscription (environ 190€ pour une Licence, 270€ pour un Master, 60€ pour un D.U.)
  • Les droits spécifiques pour les diplômes d’université

Tous les Tarifs ici  

Comment calculer ma période d’interruption d’études ? 
Votre dernière inscription dans un diplôme supérieur remonte à l’année universitaire (AU) 2014/15 ou 2015/16. Peu importe si vous avez validé votre année ou pas.

Quelques exemples :

  • J’étais inscrit à l’IUT en 2014/15. Je n’ai jamais travaillé. Je serai en FORMATION INITIALE
  • J’étais inscrit à l’Université en 2015/16. Je n’ai jamais travaillé. Je serai en FORMATION INITIALE
  • J’étais inscrit dans une école supérieure privée en 2014/15. J’étais en alternance, via un contrat d'apprentissage ou de professionnalisation. Je serai en FORMATION CONTINUE
  • J’étais inscrit en BTS en 2012/13. Je n’ai jamais travaillé. Je serai en FORMATION CONTINUE
  • J’étais inscrit à l’Université en 2013/14, mais l’année dernière j’ai fait des cours de français au CUEFLE. Je suis en CDI à temps partiel. Je suis en FORMATION CONTINUE
  • J’étais inscrit à l’Université en 2013/14, mais l’année dernière j’ai suivi une certification en langues. Je n'ai jamais travaillé. Je suis en FORMATION CONTINUE

Il s’agit de la formation des salariés, ou des travailleurs indépendants, en reprise d’études ou en reconversion professionnelle, ou de tout autre public ne rentrant pas dans le cadre de la formation initiale. Quelques exemples :

  • Vous avez interrompu vos études pour plus de 2 ans
  • Vous avez des ressources financières : vous êtes salarié (CDD ou CDI) ou indépendant, ou en contrat d’alternance/apprentissage, ou en contrat de professionnalisation, ou vous percevez des allocations chômage, etc… 

Plus de détails...

Dans ce cas, la prise en charge du coût de la formation par l’état est moins élevée. 

Néanmoins, la partie du coût de la formation non prise en charge par le ministère de l’enseignement supérieur peut être financée autrement : par l’entreprise où vous travaillez, par d’autres aides de l’état (Région, Conseil Départemental, Commune…), par le pôle emploi, ou par d’autres organismes financeurs publics ou privés (liste non exhaustive).

Selon l’importance du montant financé, on distingue entre :

  • Formation Continue « pure » (FC) = la totalité du coût de la formation est financée. Il ne reste à votre charge que les droits et taxes (environ 500€) ;
  • Formation Continue Individuelle (FCI) = vous obtenez un financement partiel, ou bien vous n’avez aucun financement. Si le financement est partiel, il reste à votre charge les droits et taxes (environ 500€) et une portion des droits spécifiques. Si vous n'obtenez aucun financement, il reste à votre charge les droits et taxes (environ 500€) et le montant des droits spécifiques.

Tous les Tarifs ici

Comment calculer ma période d’interruption d’études ? 
Votre dernière inscription dans un diplôme supérieur remonte à l’année universitaire (AU) 2013/14 ou antérieure. Peu importe si vous avez validé votre année ou pas.

 La "formation tout au long de la vie"

Un service de l’Université (Asure Formation) intégré à UnicePro est entièrement dédié à la formation professionnelle continue, l’alternance et la validation des acquis. Il a pour mission principale d’accueillir, d’informer et de conseiller des demandeurs individuels de formation ou de validation, jeunes ou adultes, salariés ou personnes en réorientation professionnelle. Il s’agit d’aider ce public à finaliser un projet individuel de formation ou d’accès à un diplôme, en corrélation étroite avec une finalité professionnelle.

En savoir plus