Séminaire BOOST - !! ANNULE !!

Cette communication vise à reprendre différentes enquêtes pour proposer une base d’échanges sur la thématique "De l'agrochimie à l'agroécologie : une approche en termes de valeurs", telle qu’elle est proposée par le séminaire GREDEG.
Quand ? Le 20-12-2019,
de 14:00 à 16:00
Où ? Salle KLEE - GREDEG -
S'adresser à
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

François Hochereau INRA SADAPT donnera un séminaire Vendredi 20 Décembre 2019  en  Salle Klee – 14.00

Titre : Mesures, Valeurs, Valorisation Réflexions autour des transitions vers une agriculture à bas intrants.

Cette communication vise à reprendre différentes enquêtes pour proposer une base d’échanges sur la thématique "De l'agrochimie à l'agroécologie : une approche en termes de valeurs", telle qu’elle est proposée par le séminaire GREDEG.

Elle est basée sur des éléments analysés depuis 12 ans sur les transitions sociotechniques vers une réduction d’intrants en agriculture. Les premiers travaux ont concerné le développement d’un outil d’évaluation des Interactions Génotype Milieu par des agronomes soucieux de sélectionner des variétés de blé mieux adaptées à leur milieu de culture. Nous étions alors au démarrage d’un changement de paradigme en agronomie d’une vision de « l’Environnement », comme un facteur limitant des cultures, à une vision où il pouvait en constituer une ressource dans la perspective d’une « Agroécologie ». Dans les 10 années suivantes, les injonctions multiples toujours plus prégnantes d’environnementaliser  l’agriculture constituent en quelque sorte une histoire à rebours de la période précédente, mais avec des catégorisations de l’Agriculture ou de l’Environnement qui se sont diversifiées. Alors que le projet des agronomes modernisateurs s’était fortement appuyé sur la diffusion de variétés « élites » à fort rendement, instituant sa mesure en référence absolue, l’accent est désormais sur des variétés « rustiques » capables de maintenir un rendement optimal (et non plus maximal) quel que soit leur milieu de culture. Mais quelle est donc cette nouvelle optimalité susceptible de varier autant que de contextes ?