Séminaire GREDEG Bentham - Natalia Krasnopevtseva (UCA- GREDEG)

"Leadership en sûreté au sein d’environnements complexes : le cas du secteur nucléaire" "Safety leadership in Complex High Risk Environments : the case of the nuclear sector "
Quand ? Le 22-11-2018,
de 09:30 à 12:00
Où ? GREDEG - Bibliothèque
S'adresser à
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Dans le cadre des Séminaires Bentham, nous accueillerons jeudi 22 Novembre dans la bibliothèque, Natalia Krasnopevtseva (UCA, GREDEG) qui présentera son projet de recherche :

"Leadership en sûreté au sein d’environnements complexes : le cas du secteur nucléaire"

"Safety leadership in Complex High Risk Environments : the case of the nuclear sector "


Welcome coffee à 9h30, Venez nombreux !

Français

L’étude de nombreux accidents majeurs a relevé que leurs causes impliquent une accumulation progressive de défaillances dans l’organisation qui soulignent le caractère organisationnel des accidents.Les travaux récents de la sûreté organisationnelle proposent de distinguer la sûreté réglée de la sûreté gérée : la sûreté réglée prévoit l'anticipation des situations prévisibles avec des comportements de conformité ; la sûreté gérée, quant à elle, repose sur l'identification et la réaction face aux situations réelles avec des comportements proactifs. Dans des contextes complexes à haut risque, une haute fiabilité nécessite de développer en même temps la sûreté réglée et la sûreté gérée.  Or, une étude récente montre que le développement de la sûreté réglée peut devenir un frein à la sûreté gérée en limitant les capacités cognitives des acteurs face aux situations imprévues.  Les capacités à développer à la fois la sûreté réglée et la sûreté gérée sont cruciales pour les organisations évoluant dans des environnements complexes et risqués. Comprendre et résoudre les tensions entre ces deux types de sûreté devient alors un enjeu majeur du leadership en sûreté : comment développer la sûreté gérée tout en maintenant un haut niveau de sûreté réglée ?

En combinant la littérature de plusieurs domaines théoriques (sûreté, organisations à haute fiabilité, leadership), nous proposons un cadre théorique intégrateur, basé sur cinq mécanismes clés du développement d’une sûreté gérée opérant dans un contexte de sûreté réglée : la mobilisation d’un écosystème de relations, la vigilance aux risques, l’attention aux signaux faibles, une pensée ouverte et flexible et l’apprentissage. Ce cadre théorique intégrateur nous permettra d’étudier les processus de leadership en sûreté qui, via l’activation de ces cinq mécanismes, permettront le développement conjoint de la sûreté gérée et réglée. Ce projet développe une approche de réalisme critique pour étudier le leadership en sûreté comme un process collectif, dynamique et contingent et renforce notre compréhension des rôles des leaders et de culture de sûreté. L'objectif de la recherche est de découvrir les processus et des pratiques à travers lesquels les leaders activent les mécanismes de la sûreté gérée ans le contexte de sûreté gérée.

English

The investigation of major accidents revealed that catastrophes result from a progressive accumulation of small failures within organizations. Recent research on organizational safety highlights the existence of two types of safety: regulated and managed. While regulated safety refers to the organization’s technical systems and procedures allowing it to deal with predictable events, managed safety corresponds to organization’s capacity to proactively deal with unexpected events. To ensure optimal safety in complex, high risk and dynamic environments managed and regulated safety must mutually reinforce one another. However, recent research highlights that the development of regulated safety tends to jeopardize managed safety. Even if safety science literature informs us about the different aspects of regulated safety, there is dearth of research on the managed safety and on the articulation of the two types of safety. Research is particularly scarce on the role of leadership processes in this context. The objective of our study is therefore to understand how safety leadership processes contribute to the development of managed safety in the context of regulated safety.

We combine disparate theoretical domains (safety science, organizational and leadership theory) to propose a conceptual framework based on five mechanisms of managed safety: mobilization of a relational eco-system, risk awareness, vigilance towards weak signals, open/flexible thinking
and learning. This project develops a critical realist approach to studying safety leadership as a collective, dynamic, contingent process and improves our understanding of the roles of leaders and safety culture.

In other words, the objective is to uncover effective processes and practices through which leaders activate mechanisms of managed safety without jeopardizing regulated safety systems.